Le saviez-vous ?

  • Illustration

    Un délice à travers les âges !

    Dans la Rome Antique, les enfants recevaient pour leurs étrennes un speculoos, dont la forme représentait l’un des dieux du panthéon. Puis, durant la conquête de la Gaule, Jules César et ses légions ont fait découvrir le délicieux biscuit aux plus gourmands, en hommage cette fois aux divinités romaines. Plus tard, la route des épices a permis d’agrémenter la pâte traditionnelle et les symboles de l’antiquité ont été remplacés par Saint Nicolas, protecteur des enfants.

     

    Si il a traversé toutes ces époques,

    c’est bien la preuve qu’il est irrésistible !

  • Illustration

    Speculoos, son nom lui va si bien !

    Pour certain, le mot Speculoos vient du latin speculator (observateur, surveillant) autrefois utilisé pour désigner les évêques. Pour d’autres, il viendrait de speculum (miroir), car il est le reflet de Saint Nicolas. Le terme pourrait encore être dérivé du latin species qui signifie épices et ferait donc référence à la cannelle traditionnellement utilisée dans la recette du petit biscuit.

  • Illustration

    La tradition de la Saint Nicolas

    Selon la légende, Saint Nicolas, protecteur des enfants se rend dans les maisons la nuit du 5 au 6 décembre pour apporter cadeaux et friandises – notamment des figurines en chocolat ou des speculoos à son effigie – dans les souliers des enfants sages. La tradition demande de laisser un bol de lait et une carotte devant la cheminée pour son destrier, et un verre d'alcool pour lui-même. Il ne reste plus qu’à attendre le 6 décembre !

  • Illustration

    Les biscuits c’est pour la vie !

    Un individu moyen mange environ 35 000 biscuits dans sa vie. On commence à compter ?

  • Illustration

    Bis-cuit ?

    L'origine du mot biscuit  remonte au Moyen-Âge, du temps où les marins prenaient la mer pendant de longues périodes. Pour pouvoir se nourrir, ils emportaient avec eux de la farine, de l'eau et des œufs à bord de leur navire. Ils préparaient alors une pâte à base de ces ingrédients, et cuisaient celle-ci deux à trois fois pour que le biscuit  ne s’abîme pas durant les longues traversées. Ils ont donc appelé cela Bis-cuit . Efficace !

  • Illustration

    Même à 89 ans, il a toujours un succès fou !

    En Septembre 2001, un biscuit conservé par un rescapé du Titanic a été vendu aux enchères. Fabriqué par la White Star Line à l’effigie du Titanic, il était distribué à bord du navire  avant le naufrage. Après 89 ans, le biscuit étonnamment bien conservé fut racheté pour 1400€.

  • Illustration

    A vos marques, prêt … LANCER !

    Depuis 2002, le tournoi mondial de lancer de biscuit a lieu chaque année au Glendale Country Show dans le comté de Northumberland (UK). Les participants ont trois essais pour lancer un biscuit le plus loin possible pour tenter de remporter le trophée … un biscuit vernis ! Le biscuit, qui doit être parfaitement rond, est d’abord examiné par le jury. Le record s’élève actuellement à 80m. Il va falloir s’entraîner !

  • Illustration

    Vous reprendrez bien un petit biscuit ?

    Une récente étude menée par une chaîne hôtelière montre que 80% des professionnels estiment que le choix et la qualité des biscuits proposés lors d’une réunion peuvent avoir une influence positive sur les décisions prises. Pour décrocher votre prochain contrat, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

  • Illustration

    Lotus... La fine fleur de la biscuiterie et de la pâtisserie !

    Fondée en 1932, ce n’est pas un hasard que la marque ait choisi le nom de LOTUS. Cela fait référence à la fleur sacrée qui pousse sur les rives du Nil. Une référence à l’Egypte, très en vogue et très porteuse dans les années 30.

  • Illustration

    Pourquoi les gaufres ont-elles des trous ?

    Le mot gaufre vient d’un mot de vieux français « wafel » qui signifie rayon de miel. C’est donc tout naturellement que les forgerons qui ont créé les premiers moules à gaufre au XIIe siècle ont donné cet aspect de rayon de miel qu’élaborent les abeilles.

  • Illustration

    Le Glazik, la plus pure tradition Bretonne

    En Breton, le Glazik signifie « petit bleu »  et fait référence à la couleur du costume  traditionnel de la région de Quimper. Celle-ci est également appelée « le Pays Glazik ».

  • Illustration

    Le gâteau au beurre pour les gourmands

    Le Kouign amann est réputé pour sa haute teneur en pur beurre et pas pour rien : kouign signifie « gâteau » et amann, « beurre », littéralement Gâteau au Beurre.